Ca Pétille, Vins & Champagne

La fabuleuse histoire du Champagne

12 mai 2015

La fabuleuse histoire du Champagne…

Le champagne est un vin AOC élaborer à partir de trois cépages : Le Pinot noir, Le Pinot Meunier et le Chardonnay

bouchon de champagne

Le Champagne est un vin AOC et doit donc obligatoirement provenir d’une zone géographique bien déterminée, autour de Reims, Epernay et Troyes. Mais le secret du Champagne réside surtout d’un procédé de fabrication précis, qui lui donne ce caractère pétillant .

Les étapes de la fabrication

Les vendanges ont lieu entre mi-septembre début octobre. On les réalise exclusivement à la main, ainsi les meilleurs fruits sont séléctionnés.

  1. La fermentation est la phase de mise en cuve du jus de raisin. Elle dure quinze jours environ. Conservée à une température constante de 18-20°C, cette 1ère fermentation dite “alcoolique” active les levures naturelles présentes dans le jus de raisin et transforme les sucres en un mélange d’alcool et de gaz carbonique.
  2. La clarification débarrassera le vin des levures ou autres particules solides qui altèrent sa saveur.
  3. Le vigneron réalise l’assemblage en mélangeant des vins “tranquilles” (non effervescents) issus de différentes récoltes. Cette étape constitue la “signature” d’une cuvée de champagne.
  4. Le vin obtenu est mis en bouteille, additionné de sucre et levures. Cette seconde fermentation le transforme en vin effervescent. L’étape du tirage permet la “prise de mousse”, la bouteille est bouchée d’une capsule.
  5. Le vin reposera 15 mois pour la fabrication d’un champagne brut et 36 mois pour obtenir un Millésime.
  6. Le remuage, manuel ou mécanique, consiste à faire tourner la bouteille de gauche à droite, puis à lui mettre la tête en bas, pour faciliter l’accumulation des dépôts organiques.
  7. Ceux-ci seront gelés puis évacués naturellement lors du dégorgement effectué par le col de la bouteille plongé dans un liquide à -25°C. La bouteille est alors prête à recevoir le bouchon de liège, la capsule, le muselet, l’étiquette et la collerette qui finalisent la fabrication du champagne.

Brut ou demi sec ?

Le Champagne se divise en deux sous-catégories : le champagne dit « brut » et celui dit « demi-sec ».

Ces deux appellations sont définies en fonction de leur grammage en sucre de canne. Les différents types de champagne correspondent aux dosages en sucre de canne.

Ainsi, un champagne demi-sec, (assez sucré) contiendra entre 33 et 50 grammes de sucre alors qu’un champagne sec variera entre 17 et 35 grammes. De même, le champagne extra-dry contient entre 12 et 20 grammes de sucre, alors que le champagne brut comptabilise moins de 15 grammes. Enfin, le champagne le moins sucré sera l’extra brut qui atteint au maximum 6 grammes de sucre et qui est parfois totalement dépourvu de sucre.

Les tailles de bouteilles

Les deux premières sont rarement commercialisées, vous les trouverez plutôt à bord des avions, dans les restaurants ou les caves à vins. Ce sont :

  • Le quart : 20 cl
  • La demi-bouteille ou fillette : 37,5 cl

Les bouteilles les plus connues et les plus vendues

  • La bouteille standard ou Champenoise : 75 cl
  • Le Magnum : 1,5 l (2 bouteilles de Champagne)
  • Le Jéroboam : 3 l (4 bouteilles de Champagne)

Les bouteilles à grande contenance

Elles sont plus rares et certaines, sont fabriquées sur commande. Ce sont :

  • Le Mathusalem : 6 l (8 bouteilles de Champagne)
  • Le Salmanazar : 9 l (12 bouteilles de Champagne)
  • Le Balthazar : 12 l (16 bouteilles de Champagne)
  • Le Nabuchodonosor : 15 l (20 bouteilles de Champagne)
  • Le Salomon : 18 l (24 bouteilles de Champagne)
  • Le Souverain : 26,25 l (35 bouteilles de Champagne)
  • Le Primat : 27 l (36 bouteilles de Champagne)
  • Le Melchisédech : 30 l (40 bouteilles de Champagne) ça fait beaucoup !!

cave champagne

Déguster le champagne

Pour que le champagne vous révèle tous son potentiel, il est nécessaire de respecter quelques règles. Il est conseillé de le déguster dans des flûtes en forme de tulipe ( relevé vers le haut), car elle permettent de conserver et concentrer les arômes du champagne. Ensuite si vous lavez ces dernières avec un produit à vaisselle, pensez bien à les rincer plusieurs fois à l’eau chaude ; il risquerait de rester une très fine pellicule qui pourrait empêcher la formation des bulles ! Pour finir éviter de l’accompagner avec des plats aux gouts forts comme par exemple le fromage ou des mets épicés, cela risquerait de masquer ses saveurs, et çà serait bien dommage !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  • Reply mounchi 12 mai 2015 at 18 h 29 min

    Un grand bravo !!!
    Descriptif très complet et détaillé.
    Nous allons être incollables sur le sujet !!!

    • Reply Cécile 15 mai 2015 at 19 h 08 min

      Merci beaucoup !! A la tienne Mounchi

    Leave a Reply